Aujourd'hui :

dimanche 21 avril 2024

Le journal des étudiantes et étudiants de Lyon 3

Le monde enchanté de la virtualité – « Age of Content » de (La) Horde

Au sein du Ballet national de Marseille, trône le collectif (La) Horde, qui a présenté au TNP de Villeurbanne sa dernière création « Age of Content » dans le cadre de la biennale de la danse de Lyon en son édition 2023. 

Après avoir performé avec le compositeur et musicien français Rone dans leur précédente présentation, (La) Horde offre désormais une mise en scène contemporaine en adéquation avec l’ère actuelle. Les chorégraphes Marine Brutti, Jonathan Debrouwer et Arthur Harel scindent la représentation en trois temps distincts qui suivent une logique précise. Cet ensemble met en avant les différents désagréments que causent l’utilisation accrue des jeux vidéo et des réseaux sociaux. En ce sens, le rapport au virtuel est de plus en plus présent et en irait jusqu’à conduire nos décisions et nos émotions. 

Le virtuel constitue certes un enchantement dans lequel les problèmes personnels du quotidien ne peuvent nous atteindre. Seulement, ce monde parallèle contient ses vices et il constitue par ailleurs une barrière aux interactions sociales spontanées. Ces faits sont alors mis en avant dans la deuxième partie de la représentation, qui rime avec la manipulation des uns envers les autres, permise par l’anonymat des réseaux sociaux notamment. 

Il est également présenté un aspect plus intime de la relation des corps, ce qui contraste avec ce précédent aspect davantage centré sur la virtualité et le mimétisme des relations humaines. La mise en scène est pensée de telle sorte à ce que le spectateur soit hypnotisé par les mouvements rythmés mais également par les différentes sonorités. Ainsi, le public est amené à potentiellement remettre en question son rapport à la réalité face à son utilisation du virtuel. 

 

Plus précisément, ce groupe représente par ses membres mais aussi par les chorégraphies exercées, une diversité pure qui rend la scénographie merveilleuse et bouleversante. Il s’agit de soixante-quinze minutes intenses durant lesquelles le temps est ironiquement suspendu, au profit d’un voyage dans l’univers de (La) Horde. 

(La) Horde est actuellement en tournée avec des dates dans toute la France mais aussi l’Europe jusqu’en juin 2024. 

 

Sources :
Partager cette publication :
Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp