Aujourd'hui :

lundi 15 juillet 2024

Le journal des étudiantes et étudiants de Lyon 3

Álvaro Mutis : Errances maritimes dans la littérature latino-américaine

Au début, il n’y a qu’un bateau remontant péniblement un fleuve isolé dans les profondeurs de l’Amazonie. C’est ici que commencent les aventures de Maqroll Le Gabier, marin encore inconnu. Partant à la recherche d’une scierie dont il doute de l’existence, c’est avec les maladies, l’ivresse, des trafiquants et des militaires sans pitié que notre aventurier devra composer.

Une saga aussi vaste que méconnue

Publié en 1986, La Neige de l’Amiral ouvre une saga de 7 tomes réunis chez Grasset dans un épais volume de 900 pages intitulé Les Tribulations de Maqroll Le Gabier. Nous suivons au fil de la plume d’Álvaro Mutis les aventures d’un florilège de personnages profonds et complexes. Maqroll Le Gabier est un aventurier mystérieux et intrigant. Sans racines et sans attaches, si ce n’est les démons de son passé, il vit de nombreuses péripéties à travers le globe.

Que ce soit pour monter un business douteux au Panama avec son amante, ou quand il se retrouve malencontreusement dans un trafic d’armes dans les montagnes colombiennes, les aventures du anti-héros sont aussi mouvementées que variées. Mais derrière ces nombreuses péripéties, nous découvrons un personnage profondément seul et rongé par la nostalgie cherchant à contenir l’inéluctable fuite du temps.

Un auteur atypique et contradictoire

Qualifié de “l’un de nos plus grands écrivains” par Gabriel Garcia Marquez, maître de la littérature colombienne connu pour Cent Ans de Solitude et L’Amour au Temps du Choléra, Álvaro Mutis n’a pas eu une vie ordinaire. Né à Bogota, il quitte la Colombie à la suite de nombreuses malversations financières envers une compagnie pétrolière, le conduisant à 15 mois en prison. C’est en 2013 à l’âge de 90 ans qu’il s’éteint à Mexico.

L’auteur concentre de nombreuses contradictions. Écrivain, il a pourtant pratiqué des métiers bien loin du domaine des arts comme celui de spin doctor ou de vendeurs de séries B. Alors que la littérature latino-américaine est profondément marquée par le “réalisme magique”, Mutis s’en éloigne pour adopter un style purement réaliste. Se considérant comme royaliste, il écrit pourtant des romans très modernes aux problématiques et aux réflexions audacieuses. Ses nombreuses expériences de vie atypiques imprègnent ses textes d’un parfum surprenant et novateur.

Un voyage sans retour

Suivre les errances d’un homme perdu mais courageux sur 7 volumes est une expérience toute particulière. D’Ilona Grabowska, femme d’affaires aux pratiques controversées, à Abdul Bashur, négociant loyal et toujours prêt à aider ses amis, on ne peut que s’attacher aux nombreux personnages. Les lignes nous emmènent des plages panaméennes jusqu’au port de Saint-Malo, en passant par l’hiver canadien glacial et les côtes ensoleillées de la Méditerranée.

Comme les protagonistes de cet univers, l’écriture du romancier nous embarque sur un navire vers un voyage inoubliable. Au fil des 7 livres, nous découvrons les personnages évoluer dans une aventure où l’amour côtoie la mort, le bien fréquente le mal et où les remords sont bien vite remplacées par de nouvelles intrigues. En achevant le dernier tome, c’est avec émotion que nous abandonnons ce très riche univers.

La lecture de l’œuvre d’Álvaro Mutis s’impose à tout amateur de littérature. Pour découvrir l’univers, il convient de commencer par La Neige de l’Amiral, suivi de Ilona vient avec la pluie pour se plonger dans Un bel morir. Votre curiosité sera alors assez aiguisée pour découvrir la suite et ses nombreux secrets.

Sources :
Partager cette publication :
Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp