Aujourd'hui :

lundi 5 décembre 2022

Le journal des étudiantes et étudiants de Lyon 3

LA BOISSON POUR AVOIR DE L’ÉNERGIE (SANS DÉGLINGUER TON COEUR AVEC DE LA RED-BULL OU DU CAFÉ)

On va pas se mentir, avec l’hiver qui arrive, le froid, les cours toute la journée, on en bave un max. C’est souvent compliqué de tenir plus d’une demi-heure (une heure pour les plus costauds) de cours sans piquer du nez, surtout à 8h et à 14h… Le souci, c’est que pour tenir, on aura tendance à nous tourner vers du café, ou PIRE, des boissons énergisantes du type Monster, Red-bull…Pourquoi me diras-tu? 

 

     Le problème du café, dans un premier temps, c’est que le pic d’énergie est atteint rapidement, mais vient ensuite décupler ta fatigue initiale, et ce à peine quelques heures plus tard (en gros c’est pas ouf, ça veut dire que tu dois en consommer à nouveau, et le cercle vicieux est alors inévitable, cercle vicieux qui va t’apporter de nombreux problèmes notamment cardiovasculaires (hypertension artérielle, tachycardie…), digestifs (accélération du transit intestinal), respiratoires (broncho-dilatation), et neurocomportementaux (énervement, anxiété, irritabilité, tremblements…). Pour les sodas énergisants, ils sont blindés de sucre et, à forte dose, ils provoquent des effets secondaires peu désirables, semblables à ceux du café… 

 

    Mais alors comment faire si on a besoin d’un coup de boost qui agit rapidement, sans risquer de faire un AVC à 30 ans ? T’inquiète, j’ai ce qu’il te faut. 

Aujourd’hui, on va parler du maté. Le maté (le nom de la boisson), ou yerba maté (le nom des feuilles utilisées pour faire le maté) tient son origine d’Amérique du Sud. C’est une boisson traditionnelle, fortement consommée notamment en Paraguay, Uruguay, Argentine et au Pérou. Le maté est un stimulant, améliorant la réactivité et les capacités de concentration (tiens, comme le café!).  Et tu sais ce qui est fou ? C’est que l’énergie, ce n’est pas la seule propriété du maté : baisse du taux de « mauvais » cholestérol (LDL), augmentation du taux de « bon » cholestérol (HDL), augmentation du métabolisme, réduction de la fatigue mentale et physique à court terme, soulagement des maux de tête, bref, le maté c’est vraiment un superfood. Mais alors comment ça se prépare ? 

 

THE RECETTE

 

Pour ça, il te faudra : 

 

  • du maté, en vrac ou en sachet 
  • du sucre ou du miel (encore une fois, si tu pèses un max) 
  • de l’H2O 

 

Ce qui est top avec cette recette, c’est qu’été comme hiver tu peux la consommer : en effet, elle est délicieuse, glacée comme chaude ! 

 

Ensuite, 2 façons de le préparer :

 

  • infusion à chaud 

 

Si t’es super pressé(e), je te conseille de faire infuser ton maté dans de l’eau chaude. Si tu kiffes la version chaude, mets ton infusion dans un thermos ou une tasse, avec ton produit sucrant. Si tu aimes ta boisson froide, tu peux aussi utiliser un thermos en y ajoutant des glaçons pour que ça refroidisse plus vite. 

 

  • infusion à froid, ou “cold brew” pour les bilingues

 

Si tu disposes d’un peu plus de temps, ou si tu es bien organisé(e), tu peux simplement prendre un grand récipient (type carafe) et faire infuser ton maté à froid, en le laissant infuser au frigo dans de l’eau du robinet toute la nuit. Ce qui est cool avec le cold brew, c’est que les saveurs sont décuplées tout en atténuant le côté amer du maté (un peu comme un cold brew de café au final). 

 

 Voilà, maintenant tu peux consommer des litres de ton maté tout au long de ta journée, sans avoir la tremblote au bout de 2 tasses. N’hésite pas à sucrer ta boisson, si tu as un peu de mal avec l’amertume. Il est tout à fait possible de te faire un latté également, un peu comme avec du thé ou du café (fais en revanche attention à ce qu’il soit bien infusé!). 

 

Sources :
Partager cette publication :
Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp