Aujourd'hui :

samedi 3 décembre 2022

Le journal des étudiantes et étudiants de Lyon 3

La biennale de Lyon 2022

La Biennale de Lyon 2022

Dans notre monde de certitudes, seul l’art contemporain permet de douter” exprime le cinéaste Jean-Michel Ribes. C’est ce que propose la 16ème édition de la biennale d’art contemporain de Lyon, du 14 septembre 2022 au 31 décembre 2022. Sur le thème du Manifesto of Fragility, plus de 200 artistes internationaux sont invité.e.s en “ensemble de voix résilientes à proposer un manifeste pour un monde irrémédiablement fragile”. La biennale admet une thématique très actuelle, présentant une réflexion autour de notre vulnérabilité, des sociétés, de la place des femmes, des politiques, du changement climatique, etc.

Des expositions ont lieu un peu partout dans Lyon : du musée d’Art Contemporain de Lyon au Parc de la Tête d’Or, en passant par le musée Guimet, Fourvière, les Beaux-Arts, la gare Part-Dieu (carte des lieux d’expositions https://www.labiennaledelyon.com/les-lieux) et se regroupent en trois thèmes principaux. Une des expositions se centre principalement sur Louise Brunet, une lyonnaise qui a participé à la révolte des Canuts en 1834, une autre traite de la région de Beyrouth entre 1958 et 1975. Enfin, la troisième thématique explore “un monde d’une promesse infinie”, et se déploie sur une dizaine de sites, se centrant particulièrement sur la fragilité et la faiblesse au quotidien. 

Qu’est-ce qu’une biennale ? 

La biennale de Lyon existe depuis 1991 et a lieu chaque année impaire. La dernière, en 2019, était sur le thème “là où les eaux se mêlent » et explorait les relations entre les êtres vivants, parmi lesquelles les humains se meuvent comme n’étant qu’une toute petite partie de ce tout. A travers l’art contemporain, années après années, la biennale de Lyon cherche à s’ancrer dans des problématiques et thématiques actuelles.

L’art contemporain est un art parfois incompris et tourné en dérision, parce qu’il ne rentre pas dans la catégorie de ce que l’on qualifie ordinairement comme étant de “l’art”. On appelle “art contemporain” les œuvres produites après 1945 à nos jours qui s’ancrent souvent dans des thématiques modernes et engagées, utilisant de nouveaux médiums pour créer, imaginer ou concevoir. Un exemple assez connu des premières créations d’art contemporain se trouve dans le pop art, avec les travaux plastiques d’Andy Warhol (dont l’œuvre la plus représentée est la sérigraphie de Marilyn).

L’art contemporain est donc un art qui évolue et s’accorde avec les techniques et engagements de son temps. La biennale de Lyon permet à des artistes actuel.le.s de s’exprimer et de présenter des œuvres, elle met la lumière sur de nouvelles visions du monde. A travers l’art contemporain, la biennale permet au public d’avoir un autre regard sur aujourd’hui et demain, en présentant des œuvres photographiques, vidéos, picturales, documentaires, sculpturales, en utilisant des installations et des performances, etc.

Les artistes en 2022

La biennale 2022 de Lyon fait appel à des artistes et des musées internationaux pour organiser les différentes expositions. Les deux commissaires invités sont originaires du Moyen-Orient et les créateur.ice.s de cette partie du monde sont donc mis à l’honneur. Cette année, le public peut se promener parmi différentes thématiques : la vision de l’humain, l’existence des objets, les problématiques urbaines, d’identité, la place des femmes dans les sociétés, la question des élites, l’utilisation des nouvelles technologies, la conception de la modernité ou encore des projets architecturaux. On y trouve aussi quelques artistes engagé.e.s dans le féminisme. Rémie Akl est une artiste qui représente les maux de la société libanaise, et se centre en premier lieu sur l’oppression des femmes. Mohamad Abdouni, qui vient aussi du Liban, propose un travail sur le quotidien des femmes trans libanaises. Giulia Andreani à Venise, fait de la place de la femme le coeur de ses oeuvres picturales. Young-jun Tak, qui vit à Berlin, cherche à ouvrir un dialogue entre la communauté chrétienne radicale et la communauté queer. Dans la sélection de jeunes créations internationales, Lorena Cocioni travaille, quant à elle, sur la place des femmes comme objets de divertissement. 

Quelques artistes profitent aussi de la visibilité des expositions internationales pour exposer leur propre travail, tel le collectif Missi Dominici, composé d’une dizaine d’artistes photographes, sculpteur.trice.s, couturier.e.s, graphistes, etc. exposant au Cercle Saint Irénée. 

Tarifs et accessibilité

La biennale de Lyon propose des tarifs avantageux : 18 euros en ligne, les portes des expositions sont ouvertes pour 15 euros aux abonnés TCL et elle offre un tarif réduit aux moins de 26 ans (10 euros en ligne, 12 euros au guichet). Pour les étudiant.e.s d’Auvergne-Rhône-Alpes, l’entrée de la biennale est gratuite sur justificatif. Concernant les horaires, ils dépendent des lieux d’exposition et sont disponibles via ce lien: https://www.labiennaledelyon.com/infos-pratiques

Malgré la crise actuelle et une baisse des subventions de la région Auvergne-Rhône-Alpes, la biennale de Lyon 2022 est une sortie culturelle incontournable de la ville ! Elle offre une visibilité d’artistes plus ou moins connus, permet de visiter la ville et d’entrer dans un autre monde : car “l’art n’explique pas, il exprime par touches le silence du ressenti”, Kheira Chakor. 

Sources :

Source images : https://www.lyoncapitale.fr/culture/la-fragilite-theme-central-de-la-16e-biennale-de-lyon 

Art contemporain, la Biennale de Lyon, 2022, consulté en 09/2022: https://www.labiennaledelyon.com/ 

Art contemporain, Wikipédia,  2022, consulté le 15/09/2022: 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Art_contemporain

La Biennale d’art contemporain de Lyon au défi de la fragilité, Sabine Gignoux, LaCroix, le 14/09/2022, consulté le 15/09/2022:

https://www.la-croix.com/Culture/Biennale-dart-contemporain-Lyon-defi-fragilite-2022-09-14-1201233150

Partager cette publication :
Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp