Aujourd'hui :

lundi 26 février 2024

Le journal des étudiantes et étudiants de Lyon 3

Exposition « La manufacture des tabacs : un visage artistique au-delà de l’industrie » : Une Évocation Historique et Artistique

L’exposition s’est tenu du 12 septembre au 20 octobre 2023 dans la salle d’exposition de la Manufacture des Tabacs, sous-sol de la Bibliothèque Universitaire

Labellisé en tant que patrimoine du XXè siècle; le passé de la Manufacture des tabacs nous réserve plus de surprises qu’on pourrait s’y attendre…

En effet, après avoir consacré un premier volet d’exposition à l’empreinte industrielle de la Manufacture des Tabacs, cette année, les étudiants ont l’opportunité de se plonger dans une exposition qui transcende le passé industriel de la Manu’. 

Il était en effet difficile de passer à côté de cette exposition située au sous-sol de la Bibliothèque Universitaire, ayant stimulé la curiosité de beaucoup d’entre nous en se rendant à la bibliothèque. 

Cette exposition célébrant les 50 ans de l’Université Jean Moulin, n’aurait pu voir le jour sans l’engagement et la passion qu’y ont apportés les étudiants de Master de l’association PatriMuse.

Au total, trois générations d’étudiants du Master Patrimoine et Musées de l’Université Jean Moulin Lyon 3, tous bénévoles, se sont penchés sur ce projet : la promotion 2019-2021, la promotion 2021-2023 et la promotion 2022-2024, accompagnées par un comité scientifique dévoué.

Cette exposition « par les étudiants et pour les étudiants », a débuté le 12 septembre et a duré jusqu’au 20 octobre 2023, dans la salle d’exposition de la Bibliothèque Universitaire. De plus, une visite commentée de l’exposition a été proposée chaque semaine par l’association PatriMuse.

Le volet principal de cette exposition était de réussir à retracer l’histoire de la Manufacture des Tabacs, un lieu que nous fréquentons tous les jours sans forcément en connaître le passé, mais surtout de transmettre la richesse de cette histoire à tous les étudiants de l’Université.  

Le travail sur sa mise en place a débuté en janvier 2023, nécessitant d’innombrables heures de recherches et d’entretiens avec des intervenants et des artistes qui font partie intégrante du quotidien de l’Université.

Parmi ces intervenants, PatriMuse a eu le privilège d’obtenir des images d’archives ainsi que des témoignages du célèbre architecte ayant façonné l’ancienne manufacture.

PatriMuse a pris le temps de donner la parole à tous, de l’architecte Albert Constantin, qui a conçu l’Université telle que nous la connaissons aujourd’hui, aux artistes ainsi qu’aux différents ateliers créatifs au sein de l’Université Jean Moulin. 

Effectivement les étudiants des ateliers d’arts plastiques, de photographie et d’écriture, ont tous fourni un travail personnel mis en valeur au sein de l’exposition. Chacun, à sa manière, a réussi à transmettre sa propre interprétation de la Manufacture des Tabacs. En ce sens, un atelier dessin a été mis en place en dessous des escaliers du sous-sol, permettant à tout étudiant lambda de participer à cette exposition. Certains dessins ont été mis en parallèle avec des images d’archives exclusives, spécialement fournies pour l’occasion, ainsi que des maquettes en 3D de la Manufacture des Tabacs. 

Albert Constantin a su préserver l’histoire du bâtiment tout en créant de nouveaux espaces au service du savoir, notamment avec l’intégration d’une nouvelle Bibliothèque Universitaire à ce lieu historique.

Il a également choisi de conserver les deux cours caractéristiques de la Manufacture, qui servaient originellement au transport des marchandises. Ces cours, bien plus que des espaces où les étudiants peuvent prendre une bouffée d’air frais après une journée épuisante de cours, abritent aujourd’hui deux œuvres d’arts dont la signification résonne dans toute la manufacture.

Dans la cour sud figure alors une fontaine en 

bronze « Empreintes & Résurgences » en mémoire à Jean Moulin. Et dans la Cour nord, figure une sculpture métallique  « Welon, le voilier de l’imaginaire», métaphore du parcours de l’étudiant vers la « connaissance révélée », vers le savoir. Les deux sculptures ont été réalisées par le célèbre artiste Josef Ciesla. 

Nous adressons nos condoléances à la famille et aux proches de Monsieur Ciesla, ses travaux demeurent des témoignages artistiques et émotionnels essentiels pour notre Université.

Ainsi, cette exposition nous rappelle qu’il est essentiel de se rappeler l’histoire d’un bâtiment aussi ancien que celui que nous fréquentons tous les jours, la manufacture des tabacs : la grande majorité des étudiants ignorent toujours qu’à ses débuts, le squelette de la manufacture servait à protéger la ville de Lyon, avant d’être transformé en l’une des usines de tabac les plus importantes de France.

Finalement, bien plus qu’un simple bâtiment, La Manufacture des Tabacs incarne l’évolution, depuis son rôle initial de protection de la ville jusqu’à son statut actuel de lieu de savoir. 

C’est un lieu où l’histoire, l’art et la mémoire se rejoignent pour enrichir le quotidien de plus de 17 000 étudiants qui y évoluent, souvent sans pleinement appréhender l’héritage qui les entoure.

Vivre le patrimoine, c’est désormais une réalité palpable au sein de l’Université Jean Moulin Lyon 3, et cette exposition offre un aperçu captivant de cette transformation. Elle invite chacun d’entre nous à s’immerger dans l’histoire et à redécouvrir la Manufacture des Tabacs sous un nouvel éclairage, mêlant tradition et créativité, passé et présent.

Sources :
Partager cette publication :
Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp