Aujourd'hui :

lundi 22 avril 2024

Le journal des étudiantes et étudiants de Lyon 3

L’impact du départ de Mbappé pour le PSG et le championnat français

Le 15 février l’info tombe par les journalistes les plus confirmés (Fabrizio Romano, Loïc Tanzi, …) : Kylian Mbappé va quitter le PSG libre de tout contrat à la fin de la saison. Après plusieurs années dans ce dossier, on semble bel et bien arrivés à la finalité. Mais quel va réellement être l’impact de ce départ pour le foot français ? 

Les conséquences économiques factuelles 

Avant de comprendre les conséquences économiques du départ de Mbappé, il faut d’abord comprendre comment fonctionne l’économie des clubs français. La majorité des revenus générés par un club se base sur les droits TV; ces droits TV fonctionnent sous forme d’appel d’offre et sont régis par la LFP (Ligue de Football Professionnel). 

Actuellement en pleine négociation pour les droits TV pour la période 2024 – 2029, la LFP espère lever 1 milliard d’euros même si cela semble sur une voie peu prometteuse. On peut donc imaginer que le départ de Mbappé, tête d’affiche de la Ligue 1, risque de mettre un coup dans les négociations, notamment pour les diffuseurs des continents plus éloignés tels que l’Asie ou l’Amérique du Nord. 

Graph représentant la différence de valeurs des droits TV entre le Top 5 des championnats

De plus, Kylian Mbappé rapportait près de 100 millions d’euros en impôts chaque année à l’État. Lui qui touche environ 72 Millions d’euros brut par an au PSG; malgré un salaire mirobolant, il est un des rares joueurs à être rentable pour le club de la capitale avec un gain net d’environ 40 M d’après Circle Strategy. À titre de comparaison, un joueur moyen du PSG sur la même période, affiche une perte d’environ 18 millions d’euros pour le club. 

Par ailleurs le joueur qui est estimé à 200 M d’euros par CIES, va en rapporter 0 au club français, un manque à gagner énorme pour le club.

L’image de Mbappé, elle aussi rapporte beaucoup 

Le PSG a énormément gagné en valeur depuis son arrivée (+175%), même si cela n’est pas uniquement dû à la présence de Mbappé, il y a les arrivées de Neymar et Messi qui ont aussi joué un rôle important. Le numéro 10 de l’équipe de France est la plus grande tête d’affiche de Nike, aussi sponsor du PSG, qui a donc permis une expansion plus rapide du partenariat entre les 3 parties. Le PSG n’est plus simplement un club de foot mais une marque à part entière avec des boutiques à Miami, Las Vegas, Tokyo, Toronto et plus encore. On a notamment pu voir une collaboration exceptionnelle avec Jordan depuis 2018, une première dans le foot, collaboration qui arrive à son terme et ne devrait pas être renouvelée par la marque au Swoosh. 

Kylian Mbappé lors de la confrontation contre l’Étoile Rouge de Belgrade en 2018, avec le premier maillot du PSG en collaboration avec Jordan.

(Source : https://www.flickr.com/photos/142872259@N05/46369981091/ by Balkan Photos)

Les répercussions médiatiques inconsciente 

L’image du PSG en prend un coup 

Il y a aussi un impact fort sur la réputation des différents acteurs. A commencer par le PSG, qui a répété plusieurs fois qu’il ne lâchera jamais Mbappé libre. 

On ne peut pas laisser partir gratuit un des meilleurs joueurs du monde” 

disait Nasser Al-Khelaïfi (président du club), lors d’une conférence de presse le 5 Juillet dernier. 

On peut aussi penser à cet été où le président serait monté au créneau face au joueur : ”Tu vas voir ! Tu ne rejoueras pas ! On ne cédera pas !« . Ces menaces n’auront duré qu’un temps, en effet Kylian Mbappé a été exclu de la tournée estivale en Asie, pour finalement être réintégré quelques semaines plus tard ne ratant qu’un seul match de championnat (PSG – Lorient, 0-0). 


Nasser Al-Khelaïfi, président du PSG, lors d’une conférence de presse 

(Source https://www.flickr.com/photos/dohastadiumplusqatar/8423430917/in/photostream/ by Doha Stadium Plus) 

Un projet remis en question pour Paris ? 

Le club de la capitale semble avoir tout essayé cet été pour le garder, par plusieurs recrues payées au prix fort. Avec une volonté de “franchiser” le vestiaire, souhait de Mbappé lors de sa prolongation (Hernandez, Dembélé ou encore Kolo Muani, tous internationaux français). Le message alors renvoyé décrédibilise complètement le PSG qui semble construire un projet autour d’un joueur qui part 1 an plus tard libre. 

Ce départ sonne comme un aveu de faiblesse, le club qui avait alors dépensé à l’époque 180M d’euros pour le joueur, réussissant à le prendre sous le nez du Real Madrid, avec pour un objectif de soulever sa première Ligue des champions de son histoire. 7 ans plus tard le bilan est assez décevant, malgré une finale de Ligue des champions en 2020, on voit surtout 4 éliminations prématurées en huitième de finale en 6 ans : loin d’être au niveau des investissements faits. On a un PSG clairement perdu dans son projet qui se reflète avec son manque criant de stabilité (5 entraîneurs en 7 ans). 

La Ligue 1 en pâti pour son image 

Le PSG qui est supposé être l’égérie du football français sur la scène européenne, sa réputation impacte directement l’image de la Ligue 1. Surnommé Farmers League par certains de nos voisins européens, ce départ libre d’un des meilleurs joueurs du monde n’aidera pas à redorer l’image du championnat français. En effet la Ligue 1 est vue par beaucoup comme un simple championnat pour développer des talents mais pas pour les faire briller. Possédant pourtant un des plus grands viviers de talent au monde, en témoigne la réussite de l’équipe nationale, le foot français de club ne cesse de décevoir à l’international. 

L’hégémonie du PSG en Ligue 1 comparée à leurs performances en coupe d’europe montre parfaitement cela. Le départ de Mbappé amène donc une perte évidente de niveau pour le club de la capitale, lui qui a souvent débloqué des matchs à lui tout seul et qui est l’actuel meilleur buteur de l’histoire du club.

Un mal pour un bien ? 

« Qui va s’intéresser au championnat de France et le regarder à la télé si on sait qui va gagner ? » disait John Textor (Président de l’OL), interrogé sur la question des droits TV en Ligue 1. Relevant un vrai problème, expliquant en partie l’écart sur les droits TV avec nos concurrents. 

Le départ Mbappé, peut malgré tout avoir un éventuel aspect positif pour les clubs de Ligue 1. En effet, en cas de baisse du niveau de jeu du PSG, cela pourrait alors raviver le duel pour le titre à l’image des autres grands championnats européens. Cela permettrait ainsi d’augmenter l’intérêt du championnat et par effet domino le prix des droits TV. On peut aussi imaginer plusieurs têtes d’affiches de la Ligue 1, comme cela pouvait être le cas avant l’ère Qatari du PSG (entre 2007 et 2013, 6 champions différents à la suite: Lyon, Bordeaux, Marseille, Lille, Montpellier, Paris).

Le club de la capitale pourrait aussi partir sur de nouvelles bases plus centrées sur le club et non sur un ou deux joueurs, permettant d’avoir un meilleur collectif plus performant à l’instar de Manchester City, tenant en titre de la Ligue des Champions. 

En résumé, sur le court terme le départ libre de Mbappé est un gros coup dur, que cela soit économique ou réputationnel, pour le PSG comme pour la Ligue 1. Mais on peut espérer des retombées plus positives et que cela soit un mal pour un bien à l’avenir, permettant aux clubs français d’être plus compétitifs entre eux, puis en Europe.  

Sources :

Quel sera l’impact économique du départ de Mbappé du PSG ? (Circle Strategy)

Mbappé, et après ? | Sport Stratégies

Les droits TV de Ligue 1 vers une baisse « avec ou sans Mbappé » : pourquoi son départ aura peu d’influence – Le Parisien

Si Kylian Mbappé veut rester au PSG, il doit «signer un nouveau contrat», lance Nasser Al-Khelaïfi

Partager cette publication :
Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp